Bienvenue sur mon site

Il y a quelques mois, j’ai écrit un livre dans lequel j’imaginais que François Hollande pouvait encore être réélu, aidé en cela par Emmanuel Macron missionné pour porter le trouble à droite et au centre et pour ramener à son maître les sept millions d’électeurs qui, en 2007, s’étaient portés sur le candidat François Bayrou, l’homme du « ni droite, ni gauche ». Autre condition nécessaire à une réélection : que Nicolas Sarkozy sorte vainqueur des primaires organisées par son camp, car alors l’ordre judiciaire se serait déchaîné sur le candidat pour le discréditer.

Depuis, la donne a changé. Nicolas Sarkozy a été éliminé. François Hollande a logiquement renoncé à se présenter. Rendu libre, Emmanuel Macron a pu tenter sa chance, soutenu en cela, discrètement mais efficacement, par son ancien mentor à l’Élysée. Et les problèmes judiciaires promis à Nicolas Sarkozy se sont abattus sur François Fillon, candidat désigné par la droite républicaine.

Tout cela a servi Emmanuel Macron, ultra favori du couple sondages / médias.

La créature de François Hollande a été élue face à Marine Le Pen, mais elle ne sera jamais, comme lui, qu’un roi nu en son palais. L’élu du 07 mai verra ses velléités d’action encadrées par les traités européens et par le texte des grandes orientations de politique économique publié par la Commission européenne quand bien même parviendrait-il, ce qui est loin d’être gagné, à dégager une majorité à l’Assemblée lui permettant de mettre en œuvre son programme.

Quoi qu’il en soit, cette élection met fin aux primaires à droite comme à gauche, ces primaires qui devaient sauver des partis traditionnels en mal de leader et d’idées et qui ont conduit au désastre. Ni Fillon, ni Hamon, vainqueurs de ces maudites primaires ne sont parvenus au second tour ; pis, c’est l’humiliation pour une droite pourtant majoritaire en France et à laquelle cette élection ne pouvait échapper et c’est la déculottée chez les socialistes et leurs alliés de la ridicule « Belle alliance populaire » qui voulait faire « battre le cœur des Français ».

Autre résultat : la primauté donnée au clivage « europhiles » contre « europhobes », comme on dit maintenant, qui est aussi celui des mondialistes contre les souverainistes que d’aucuns préfèrent nommer réformateurs contre réactionnaires. Sous-catégories désormais est la distinction droite/gauche qui se retrouve chez les europhiles de droite et de gauche et chez les euophobes de droite et de gauche.

Avec Emmanuel Macron, les choses continueront grosso-modo comme elles allaient avant cela du temps de Mitterrand post Maastricht, de Chirac, de Sarkozy ou de Hollande, même si une forme de coalition/cohabitation entre « En marche » et « Les Républicains » venait à se former à l’occasion des législatives.

Pour madame Marine Le Pen, lui reste à faire oublier une campagne qui a montré qu’elle ne désirait pas être élue car, l’eût-elle été, cela aurait ruiné son avenir politique. Élue, le pays aurait alors traversé quelques mois agités, quasi insurrectionnels ; un gouvernement « frontiste » aurait été formé mais, sans majorité, il n’aurait pu  appliquer son programme dont, par ailleurs, les dispositions les plus essentielles pour lui, comme celle de la préférence nationale, ne peuvent être mises en œuvre car interdites par les traités européens auxquels la France est liée. Négocier avec ses partenaires européens n’aurait donc conduit à rien. Inévitable alors aurait été l’organisation d’un référendum proposant la sortie de l’Union européenne : une aubaine pour tous les opposants du Front national rejoints par les nombreux déçus ! Un troisième tour offert. Dans ces conditions, nul doute quant au résultat.

Et n’aurait resté à madame Le Pen qu’à se démettre de son mandat. Fin de la partie.

Dans l’opposition, saura-t-elle faire oublier la faiblesse de sa politique qui mène à une impasse ? Gageons que les partis au pouvoir l’y aideront sans doute.

Lire aussi « L’impuissance au pouvoir ».

____________

41lvdqalh2l                                 À découvrir sur Amazon

https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=pascal+dubellé

2 commentaires pour Bienvenue sur mon site

  1. Carolyonne89 dit :

    Un article très intéressant et ô combien réaliste ! J’ai beaucoup de livre sur ma PAS, mais il faudra que je pense à acheter le votre prochainement ! Excellente journée !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s